"Au coeur de notre jardin se trouve mille merveilles"

© 2020 "au Jardin JoLi" Tous droits réservés

Webwizway 

création de site web

Toniques immunitaires

2 février 2017 

 

Josée Moreau

N’attendez pas d’être malade avant d’utiliser les plantes médicinales à des fins préventives, curatives et nutritionnelles.

On peut utiliser les plantes de façon quotidiennes pour le plaisir mais aussi en prévention de la maladie et le maintien de la santé.

On peut les utiliser dans les domaines culinaires et domestiques, pour l’hygiène et la beauté, pour gérer efficacement les petits et gros stress de la vie ou simplement pour nourrir le corps et l’âme.

On retrouve des plantes médicinales nutritives et toniques qui vont agir de façon générale pour l’organisme tandis que d’autres agissent de façon plus spécifique pour chacun des systèmes. Ces plantes sont généralement douces et ne comportent pas d’effets secondaires.

Elles sont fort utiles pour maintenir la santé, augmenter la vitalité et renforcer le système immunitaire.

 

Voici quelques toniques immunitaires qui sont très utiles durant la période hivernale :

 

AIL (Allium sativum)


On peut dire que l’ail est une panacée, c’est-à-dire qu’on pourrait l’utiliser pour à près tous les problèmes de santé.

En voici les caractéristiques les plus importantes :


– lutte contre le cholestérol;
– s’oppose au développement de l’arthériosclérose;
– agit sur le système respiratoire et les affections pulmonaires;
– agit commme vasodilatateur des artérioles capillaires;
– augmente la sécrétion des sucs gastriques;
– agit sur la bile;
– désinfecte et nettoie les intestins;
– agit sur les glandes comme harmonisant tout en renforçant leur efficacité;
– favorise l’assimilation des glucides;
– sert d’hypoglycémiant et combat le diabète;
– favorise le travail des globules rouges qui transporte l’oxygène;
– combat l’intoxication soit par la nicotine, les déchets graisseux et autres déchets pour ensuite activer la circulation et tonifier le système en entier ;
– assouplit les vaisseaux sanguins et abaisse le stress.

C’est un excellent antiseptique, antifongique et antimicrobien pour soutenir le système immunitaire de diverses manières. Il est efficace contre les invasions virales aux poumons, les sinusites, les rhumes, les otites et les pneumonies qui résistent aux antibiotiques.  L’ail est aussi antispasmodique et aide à l’élimination des sécrétions.  L’ail tue les bactéries engendrant des maladies et prévient les surinfections bactériennes.

TONIQUE À L’AIL


– 1/4 de tasse d’ail pour 3/4 de vinaigre de cidre de pommes bio.

Mettre les gousses d’ail dans le mélangeur et couvrir de vinaigre de cidre (juste assez pour recouvrir l’ail), mélanger.
Verser dans un pot masson et ajouter le reste du vinaigre. Remuer. Utiliser un couvercle en plastique.
Laisser macérer environ 6 semaines. Brasser aux 2 jours. Garder à la noirceur.
Si ça fait des bulles, ajouter du vinaigre de cidre de pommes.
Filtrer avec un filtre à café non blanchi.
Garder le fond pour faire une vinaigrette.

L’ASTRAGALE
 

L’astragale tonifie le système immunitaire et soutient le système endocrinien. C’est une excellente adaptogène qui aide l’organisme entier à mieux faire face aux exigences de la vie. Le stress vécu apporte souvent la maladie, et le cancer, entre autre.

On suggère d’éviter l’astragale lors de fièvre ou d’affections aiguës comme les rhumes, grippes, bronchites, pneumonies, parce qu’elle pourrait causer de la stagnation et « nourrir » la maladie par sa stimulation de production et libération d’interférons. On privilège plutôt le sureau, thym, ail, usnée barbue et gingembre.

L’astragale aide à prévenir les rhumes, grippes et autres affections du système respiratoire. On la recommande également lorsque la fièvre est tombée, aider pendant la convalescence et faciliter la remise sur pieds.

 

Amener à ébullition une poignée de racines d’astragale dans 3 tasses d’eau et faites mijoter pendant environ 30 minutes, ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres et molles, puis filtrer en conservant les racines pour refaire la recette une seconde fois.


Cette saine décoction sera légèrement sucrée la première fois, un peu moins la seconde, mais tout aussi nutritive. Le bouillon d’astragale constitue en effet un tonique revitalisant pour le système immunitaire et peut aisément remplacer l’eau de cuisson du gruau, du riz ou du quinoa. Vous pouvez également la boire telle quelle.

 


LA BARDANE


La bardane constitue le plus merveilleux des dépuratifs ; elle se double d’un bon diurétique et d’un sudorifique efficace.

Elle contient beaucoup de mucilage absorbant les produits chimiques et métaux lourds sur son passage dans le gros intestin et les élimine rapidement, à la manière des algues. Elle est également une source d’inuline, nourrissante pour la flore intestinale, un facteur-clé à la santé de notre système immunitaire.

 

Les feuilles de bardane appliquées en cataplasme sur la poitrine, sont efficaces dans les affections pulmonaires et les rhumes qui durent longtemps.

La racine de bardane est riche en vitamine C, fer, magnésium, potassium, zinc, carotènes, protéines, phytostérols et flavonoïdes.

 

On la retrouve dans les marchés d’aliments japonais sous le nom de « gobo » ou dans les boutiques d’aliments naturels. Ajouter la racine fraîche aux soupes, aux plats mijotés ainsi qu’à un mélange de légumes racines grillés au four, d’huile d’olive et d’ail.

Pour faire une décoction de racines, prendre 1 c. à thé de racines coupées en petits morceaux pour 1 tasse d’eau pure.
Amener à ébullition, puis laisser frémir environ 15 à 20 minutes. Prendre 3 tasses par jour.


RECETTE « ADAPTOGÈNE » aux lentilles, aux champignons et à l’orge


Portions: 8 – Préparation: 15 min. – Cuisson 6h10
Mode de préparation: à la mijoteuse

INGRÉDIENTS


15 ml d’huile végétale
1 gros oignon, haché
2 gousses d’ail, hachées finement
1,5 litre de champignons tranchés
15 ml de gingembre frais, haché finement
15 ml de pâte de cari (de type Patak’s)
1 ml de sel
1 ml de poivre noir du moulin
1,5 litre de décoction de plantes adaptogènes
125 ml de lentilles vertes
80 ml d’orge mondé ou perlé
125 ml de yogourt nature
2 oignons vert, hachés finement

PRÉPARATION


Dans un poêlon, chauffer l’huile à feu moyen. Ajouter l’oignon, l’ail, les champignons, le gingembre, la pâte de cari, le sel et le poivre et cuire 10 minutes, en brassant souvent, ou jusqu’à ce que le liquide se soit évaporé. Mettre le mélange de champignon dans la mijoteuse.

Ajouter la décoction, les lentilles et l’orge, couvrir et cuire à faible intensité de 6 à 8 heures. Au moment de servir, garnir chaque portion d’environ 15 ml de yogourt et d’oignons verts.

(Recette de Nathalie Beaudoin)

Vous prévoyez partir en voyage?  Pour éviter les inconvénients que peuvent causer virus, parasites, champignons et bactéries des pays du Sud comme l’Inde, le Pérou, etc.

 

Les huiles essentielles sont souveraines dans le domaine du système immunitaire.  Leur puissance tient à leur concentration en principes actifs et à leur facilité d’utilisation.  Elles stimulent la prolifération et l’activité des cellules médiatrices de l’immunité spécifique et non spécifique : neutrophiles, lymphocytes, macrophages.

Voici un mélange d’huiles essentielles facile à emporter sur soi :


10 ml d’H.E. d’ajowan (Trachyspermum ammi)
10 ml d’H.E. d’origan (Origanum compactum)
10 ml d’H.E. d’écorce de cannelle (Cinnamomum verum)
10 ml d’H.E. de feuilles de cannelle (Cinnamomun verum)¸
10 ml d’H.E. de baies de piment de la Jamaïque (Pimenta dioica)

15 jours avant le départ, prendre 3 gouttes de ce mélange dans 1/2 c. à thé d’huile végétale, 3 fois/jour, juste avant les repas.


Pendant le voyage, poursuivre le même traitement. Déposer une goutte du mélange dans sa bouteille d’eau et secouer chaque fois avant de boire.

En cas d’infection, augmenter le dosage jusqu’à 5 gouttes, 8 fois/jour.

(Recette d’Hunzaroma)

Sur ce, je vous souhaite une excellente année 2017 et beaucoup de santé !!

 
 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now